Le deuil pour les enfants

28 juni 2021
Temps de lecture: 3 minutes
Lors du décès d’un proche, les enfants vivent la même période de deuil que les adultes. Il est essentiel de les impliquer dans ce processus de deuil et de nommer les choses telles qu’elles sont.

Le grand-père de Mia, 4 ans, est décédé récemment. Mia s’est beaucoup impliquée dans la préparation de la cérémonie. Elle a fait de jolis dessins pour son papy et les a déposés dans le « coffre ». Elle a ensuite couvert son grand-père de bisous. Elle a eu le droit de manger les roulés aux saucisses que son papy aimait tant et de boire son jus préféré lorsque des verres de champagne ont été servis au cimetière.

Ces plaisirs ne lui ont toutefois pas fait oublier son chagrin. Elle a pris son rôle à cœur et a même donné du papier essuie-tout à sa grand-mère en larmes. Dans l’ensemble, Mia était ravie de pouvoir jouer un rôle aussi important.

Ann Costermans, spécialiste du deuil chez DELA : « Les enfants vivent eux aussi le deuil. Dès qu’un enfant s’attache à une personne, il éprouve du chagrin lorsqu’elle décède. En général, les enfants vivent leur deuil de la même manière que les adultes. Il y a toutefois d’importantes différences.
Les enfants sont en plein développement et n’ont pas encore l’expérience ni les connaissances des adultes. Lors d’un décès, ils sont confrontés à des concepts et des rituels qui leur sont inconnus. Les jeunes enfants ne savent, par exemple, pas exactement ce que signifie “être mort”. Ils pensent que c’est temporaire et ne savent pas comment se déroulent une inhumation ou une crémation. Ils sont, par ailleurs, souvent submergés par une multitude de sentiments, tels que la tristesse, la colère, la peur, le soulagement, le manque, la culpabilité, la jalousie, etc. Tous ces sentiments sont normaux en période de deuil, mais ils peuvent bousculer leurs pensées.

C’est pourquoi les enfants ont besoin d’être accompagnés par leurs parents, leurs grands-parents ou leurs enseignants sur de nombreux plans. Il est notamment très important de bien les informer. Un manque d’informations pourrait venir troubler le deuil. »

Comment informer correctement les enfants du décès d’un proche ?

Ann Costermans propose plusieurs conseils concrets.

  • Cherchez à savoir si les enfants ont des questions et essayez d’y répondre le mieux possible. Ne vous formalisez pas si vous ne trouvez rien à répondre à une de leurs questions. Les enfants apprécient qu’on leur dise qu’on doit réfléchir ou se renseigner. 
    N’hésitez pas à creuser un peu plus loin, car les enfants ont parfois leurs propres réponses toutes prêtes.
  • Donnez-leur les informations dont ils ont besoin pour comprendre les choses et pour les préparer à ce qui va se passer et à ce qu’on attend d’eux.
  • Utilisez un langage adapté à l’âge de l’enfant.
  • Soyez honnête et clair. Si vous devez annoncer à un enfant que quelqu’un est décédé, n’hésitez pas à utiliser les mots « mort » ou « pour toujours ». Ne dites pas que la personne s’est endormie. Dans son esprit, si elle s’est endormie, elle va se réveiller. C’est le meilleur moyen de créer des angoisses au moment du coucher.
  • Les enfants ne comprendront peut-être pas immédiatement, mais votre honnêteté leur permettra de continuer à vous faire confiance. N’oublions pas que les enfants sont perspicaces et qu’ils savent quand on ne leur dit pas toute la vérité. Un sentiment de confusion ou de solitude à la clé.
  • Mieux vaut que les enfants entendent les informations sensibles directement de la bouche de leurs parents. Les informations dont ils prennent connaissance sur les réseaux sociaux ou à l’école ne sont pas formulées avec autant de délicatesse.
  • Utilisez un support adéquat. De nombreux livres pour enfants abordent la mort avec pédagogie. N’hésitez pas à les parcourir avec eux.

DELA a publié « Un livre pour les petits et les gros chagrins » dans la série Toupie. Il s’agit d’un livret à remplir dans lequel les enfants peuvent coucher leur tristesse par écrit afin d’avancer dans leur processus de deuil. 

L’application de deuil en ligne DELA Je ne t’oublierai jamais permet aux enfants de regarder des vidéos informatives sur la perte d’un proche et de créer un monde de souvenirs du défunt de manière ludique et interactive. L’occasion pour eux de se remémorer les photos, les dessins et les textes qu’ils ont écrits en souvenir du défunt, lors de moments difficiles. De quoi simplifier leur processus de deuil. 

 

Lisez également les articles ci-dessous pour plus d'inspiration sur la vie et les adieux.