Menu
Chercher
Contact

Emmener mon enfant aux obsèques ?

15 juin 2022
Temps de lecture: 2 minutes

L’année dernière, Camille, 3 ans, a perdu son arrière-grand-mère. Ses parents l’ont autorisé à assister aux obsèques et l’entrepreneur de pompes funèbres l’y a fait participer activement. Avant la cérémonie, il a pu regarder le cercueil de plus près dans le salon mortuaire et a expliqué, avec ses propres mots, quelle était selon lui la différence entre « être mort » et « dormir ». Après la cérémonie, il a soufflé les bougies près du cercueil et a regardé le cercueil monter dans le corbillard.

Lors des obsèques de son arrière-grand-mère, Quentin, 12 ans, a lu un texte qu’il avait écrit lui-même. Il y a évoqué des souvenirs amusants de sa bonne-maman avec ses propres mots. Son petit frère de 6 ans a aidé à allumer les bougies près de l’urne.

À la mesure de l’enfant

Instinctivement, nous voulons protéger nos enfants du chagrin. Nous avons donc parfois tendance à vouloir les tenir à l’écart de tout ce qui s’y rapporte. Mais en agissant de la sorte, nous oublions que même les enfants en bas âge remarquent beaucoup plus que nous le pensons. Eux aussi peuvent avoir du chagrin ou ressentir les émotions des autres.

Nous sommes tous confrontés à de grandes et de petites pertes dans la vie, parfois à un très jeune âge. Les enfants bien accompagnés s’en sortent très bien. Il convient d’ailleurs de les impliquer tous, même les plus jeunes, afin qu’ils se sentent pris au sérieux. L’important est qu’ils en émettent le souhait eux-mêmes. Tous les enfants ne veulent pas être impliqués dans la même mesure. Évitez de les forcer. Un enfant refuse quelque chose ? Demandez-lui, par exemple, pourquoi il ne vous accompagnerait pas à la réception. Certains ont parfois simplement peur de l’inconnu. Il suffit alors de leur donner plus d’informations.

Informer correctement

Dans la mesure où les enfants ont rarement, voire jamais assisté à des obsèques, il convient de les informer correctement au préalable et de répondre à toutes leurs questions. Que va-t-il se passer exactement et dans quel ordre ? Qu’attend-on d’eux à quel moment ? Plus ils seront renseignés, plus ils se sentiront en sécurité. Vous pouvez aborder les aspects pratiques des obsèques, mais aussi les émotions ressenties par les enfants eux-mêmes ou par les autres : pourquoi mamy pleure-t-elle, pourquoi papa est-il si bouleversé ?

Il y existe sur le marché une multitude de supports adaptés pour fournir des explications claires. Vous pouvez, par exemple, jouer à l’avance les obsèques avec des Lego spéciaux. Il existe également de nombreux livres pour enfants sur ce thème et l’app de deuil DELA « Je ne t’oublierai jamais » permet aux enfants de créer un monde virtuel de souvenirs et de regarder des vidéos informatives sur les adieux.

Rituels pour enfants

Si les enfants se sentent à l’aise avec l’idée d’assister aux obsèques, emmenez-les. Vous pensez que la cérémonie risque d’être trop longue pour les plus petits ? Demandez à une personne de confiance d’y assister et de les faire sortir s’ils commencent à s’agiter ou de les emmener dessiner au calme. Vous ne manquerez ainsi pas un instant de la cérémonie.

Il existe cependant plusieurs façons de faire participer activement les enfants à des obsèques. Vous pouvez notamment impliquer directement les plus âgés dans l’organisation.

Vous pouvez confier une multitude de tâches aux enfants durant la cérémonie : lire un texte (rédigé par leurs soins), jouer de la musique, allumer ou souffler des bougies, déposer une fleur sur le cercueil, mettre en avant des objets personnels… Il existe même des cercueils à peindre à l’avance ou des cercueils avec des cœurs incrustés sur lesquels écrire ou dessiner.

Les centres funéraires de DELA proposent également ces cercueils personnalisables et peuvent conseiller les familles avec enfants sur les possibilités d’impliquer les petits dans les obsèques.

Lisez aussi l'article sur le deuil pour les enfants et les articles ci-dessous.