assurance-décès

Qu’est-ce qu’une assurance décès ?

Avec une assurance décès de branche 21, vous vous assurez personnellement contre les conséquences financières d’un décès. De quoi vous protéger vous-même et vos proches.

 

Les assureurs distinguent 4 types d’assurances décès :

 

1. Assurance décès vie entière

 

Cette assurance décès verse le montant préalablement défini au décès de l’assuré, peu importe le moment auquel il survient.

Le Plan de Prévoyance obsèques DELA est une assurance décès vie entière. Vous êtes en effet assuré à vie pour l’intégralité du montant choisi dès le versement de la première prime. Ce capital assuré est alloué aux bénéficiaires indiqués dans la police ou à l’entrepreneur de pompes funèbres pour payer le montant de vos obsèques, si vous avez mentionné ce dernier comme bénéficiaire dans votre police. De quoi faire un geste pour vous et pour vos proches. Ils n’auront en effet pas à se soucier du coût de vos obsèques dans une période déjà difficile sur le plan émotionnel.

 

2. Assurance décès temporaire

 

Cette assurance décès verse le montant préalablement défini si l’assuré décède avant une date fixée.

3. Délai fixe

 

Il s’agit d’une assurance décès temporaire dans le cadre de laquelle l’assureur ne verse le montant assuré qu’à l’échéance indiquée dans la police. La prime de ce type d’assurance est inférieure à celle d’une assurance décès temporaire classique.

 

4. Constant ou décroissant

 

Dans ce type d’assurance, vous décidez que le montant assuré reste constant ou que le capital assuré soit réduit chaque année d’un montant ou d’un pourcentage fixe. Cette option entraîne aussi la baisse de la prime.

Le Plan de Prévoyance obsèques du spécialiste funéraire DELA ne prévoit pas seulement un capital assuré. Grâce à nos années d’expertise en matière d’assurance et d’organisation d’obsèques, nous proposons aussi une assistance en formalités après funérailles et des services en ligne. Nous pensons notamment à notre outil de dernières volontés qui vous permet de consigner dès maintenant en ligne vos souhaits pour vos obsèques. Ces formes de services sont une véritable aide pour nos clients et non-clients, pas seulement sur le plan financier. En ce sens, nous ne proposons pas une assurance décès classique, mais la meilleure assurance obsèques de Belgique*.

*Le Plan de Prévoyance obsèques de DELA a été élu meilleure assurance obsèques 2018 par DECAVI, le mercredi 28 octobre 2020 à Bruxelles. Le jury DECAVI couronne les meilleurs produits d’assurance vie après une analyse exhaustive. La catégorie « assurance obsèques » comptait 3 lauréats. Le jury a contrôlé les performances et la qualité des produits sur la base de leur rentabilité pour l’assuré, de leurs caractéristiques d’assurance, de la communication et de l’innovation.

assurance-décès

Pourquoi une assurance décès ?

Les formalités à accomplir après un décès sont nombreuses. Vous souhaitez des obsèques personnalisées et mémorables, sans soucis financiers ? Lisez la suite pour connaître tous les avantages d’une assurance décès pour vous. Le montant libéré dans le cas d’une assurance décès peut être utilisé à différentes fins.

Vous avez souscrit un prêt hypothécaire important pour rembourser votre maison ? Vous ne pourriez sans doute pas assumer seul ces mensualités si votre conjoint venait à décéder soudainement. Et que faire si vous vouliez réduire votre temps de travail pour vous occuper de vos enfants dans ces tristes circonstances ?

Une assurance décès peut apporter une solution dans de telles situations.

Qui peut souscrire une assurance décès ?

 

En Belgique, toute personne majeure peut souscrire une assurance décès. Chaque (banque-)assureur fixe lui-même l’âge de souscription maximal et est libre d’appliquer une acceptation médicale (avec ou sans délai de carence).

 

Combien coûte une assurance décès ?

 

Dans le cas d’une assurance décès, vous déterminez vous-même le montant du capital assuré. Certains (banques-)assureurs proposent un montant minimal de € 5.000. Vous pourrez toujours adapter ce capital assuré pendant la durée de la police, en fonction de vos besoins.

Attention : Certains (banques-)assureurs procèdent à une acceptation médicale au moment de la souscription de la police ou de l’augmentation du capital assuré. Leur métier consiste en effet à assurer des risques, ils veulent donc les évaluer correctement. C’est la raison pour laquelle le (banque-)assureur vous demande certaines informations relatives à votre santé. Si la compagnie ne demande pas d’informations médicales, elle applique généralement un délai de carence. L’intégralité du capital assuré ne sera pas versée (en cas de décès) durant cette période.

Il est donc possible que la prime de votre assurance décès soit majorée en cas d’augmentation du capital assuré. Dans la plupart des cas, vous pouvez payer la prime tous les mois, tous les trois mois, tous les six mois ou une fois par an, souvent par virement. Certains (banques-)assureurs appliquent aussi des « primes de risque », dont le montant évolue selon l’âge de l’assuré.

La taxe générale de 2 % sur les assurances vaut aussi pour une assurance décès. Lors de la souscription de votre assurance, lisez attentivement les petits caractères, notamment en ce qui concerne les exclusions prévues dans le contrat.

Calculez votre prime pour un Plan de Prévoyance obsèques DELA.

Calculez votre prime
assurance-décès

Quel est l’objectif d’une assurance décès ?

Une assurance décès a pour objectif de mettre vos proches à l’abri des frais d’un décès.

Vous (et votre conjoint, peut-être) avez souscrit un prêt hypothécaire ? Dans ce cas, il est possible de bénéficier d’une remise du prêt (ou d’une partie du prêt) au moment du décès. C’est le cas lorsque, dans le cadre d’un prêt hypothécaire, la banque vous oblige à souscrire une assurance décès, sous la forme d’une assurance solde restant dû. Cette couverture donne une sécurité supplémentaire au créancier (la banque, dans le cas présent).

Un entrepreneur peut aussi souscrire une assurance décès en mentionnant son conjoint associé comme bénéficiaire. Ce dernier aura ainsi la possibilité de racheter la part des héritiers afin d’assurer la continuité de l’entreprise commune en cas de décès de l’assuré.

 

Quelle est la différence entre une assurance décès et une assurance obsèques ?

 

Une assurance obsèques constitue une alternative intéressante à une assurance décès classique. 

La différence entre les deux ? Comme indiqué ci-dessus, le capital versé dans le cadre d’une assurance décès peut être dépensé librement. Le preneur d’une assurance obsèques peut choisir d’utiliser le capital assuré pour couvrir le paiement de ses obsèques. L’assurance obsèques de DELA est le Plan de Prévoyance obsèques DELA.

Aujourd’hui, des obsèques ont tôt fait de coûter € 5.000* en moyenne. Ce montant n’inclut pas le prix de la concession funéraire ou du columbarium, la réception et les éventuels bijoux funéraires. Ces éléments pris en compte, vous arrivez rapidement à un montant de € 7.000 ou plus pour des obsèques personnalisées. Il vaut donc la peine d’introduire une demande de proposition de police en ligne pour un Plan de Prévoyance obsèques DELA pour ce montant.

Une assurance obsèques comporte deux autres avantages majeurs par rapport à une assurance décès :

  1. Les enfants jusqu’à 18 ans sont automatiquement assurés sans prime supplémentaire, moyennant une simple notification.
  2. Certaines assurances obsèques incluent une assistance. Le Plan de Prévoyance obsèques DELA propose l’assistance en formalités après funérailles. Après les obsèques, un conseiller rend visite à vos proches pour les aider à accomplir toutes les formalités pratiques et administratives consécutives au décès. Un petit coup de pouce fort apprécié dans cette période déjà difficile sur le plan émotionnel.

Les bénéficiaires

Vous êtes libre de choisir les bénéficiaires quand vous souscrivez une assurance décès. Si vous n’avez pas précisé de bénéficiaires, il s’agit automatiquement de vos héritiers légaux. Le (banque-)assureur leur versera donc le capital assuré lorsque l’assuré viendra à décéder.

Le preneur d’assurance peut toutefois désigner d’autres personnes comme ses bénéficiaires. Il n’est nullement tenu de choisir ses proches. Dans le cas d’une assurance obsèques, comme d’une assurance décès vie entière, le bénéficiaire peut par exemple être l’entrepreneur de pompes funèbres. Vous avez ainsi la certitude que le capital assuré servira à couvrir les frais de vos obsèques. Vous pouvez aussi choisir librement vos bénéficiaires qui disposeront alors du capital assuré.

L’ordre par défaut des bénéficiaires dans le cadre d’une assurance décès est le suivant :

  • le conjoint avec lequel le preneur d’assurance était marié au moment du versement ;
  • les enfants du preneur d’assurance ;
  • les héritiers du preneur d’assurance.
assurance-décès