Deuil au travail

Lorsqu'un employé se sent soutenu dans son deuil par son environnement de travail, il peut en ressentir une influence positive à plusieurs niveaux : pour sa santé psychologique et mentale, un retour au travail en douceur, la fidélité à l'employeur... Mais comment soutenir au mieux un employé qui a perdu un proche ? Et quoi si un collègue décède ?

Avec cette Feuille de route en cas de deuil, DELA souhaite offrir aux employeurs et aux dirigeants des outils lorsqu'ils doivent faire face à un décès sur le lieu de travail. Pour les collègues, on a élaboré une fiche séparée qui contient un certain nombre de conseils pratiques.

Soutenir un employé endeuillé

Lorsqu'un de vos employés perd un être cher, vous pouvez, en tant qu'employeur ou dirigeant, lui offrir un soutien spécifique. Peu après le décès, la première chose que vous ferez sera d'exprimer votre compassion. En outre, vous devrez veiller à ce que l’environnement soit compréhensif lorsque l'employé reprendra le travail.

Peu de temps après le décès

  • Le contact personnel est important. Ne vous contentez pas d'envoyer un courriel, mais rendez-lui visite de préférence.
  • Informez rapidement et calmement tous les employés, de préférence en personne.
  • Essayez d'assister aux funérailles, après concertation avec la famille. Donnez également aux collègues la possibilité d'être présents.
  • Prévoyez des fleurs et une attention de l'équipe pour les funérailles.
  • Veillez à ce que l'employé endeuillé puisse continuer à rester impliqué dans le travail s'il en ressent le besoin, par exemple en partageant des informations sur les projets en cours.
Deuil au travail
Deuil au travail

Retour au travail

  • Si vous savez quand le collègue endeuillé reprendra le travail, prenez l'initiative d'organiser une "réunion de reprise".
  • Une fois que le collègue a repris le travail, faites preuve de la plus grande souplesse possible et demandez-lui s'il a des attentes particulières en termes d'organisation du travail (horaires aménagés, par exemple).
  • Au cours du premier mois suivant le retour au travail, demandez chaque semaine comment les choses se passent.
    Vous trouverez d'autres conseils dans la feuille de route en cas de deuil pour l'employeur.

Un collègue décède... que pouvez-vous faire en tant qu'employeur ?

Lorsqu'un collègue décède, tout le monde dans l'organisation, ou du moins dans l'équipe, doit faire face au deuil. Cela nécessite un soutien intensif. En tant que dirigeant, pensez aux choses suivantes, par exemple.

  • Contactez la famille et trouvez une personne de contact qui peut être consultée.
  • Informez personnellement tous vos collègues le plus rapidement possible.
  • Permettez à tous les collègues qui le souhaitent de participer aux funérailles.
  • Coordonnez et soutenez les collègues qui souhaitent apporter une contribution active aux funérailles, en concertation avec la famille.
  • Organisez des moments et des rituels pour vivre l'adieu au travail et garder vivant le souvenir du collègue décédé.

Comment puis-je soutenir mon collègue en deuil ?

En tant que collègue, vous pouvez également faire beaucoup pour une personne en deuil. En assistant vous-même aux funérailles, en rédigeant une carte de condoléances très personnelle ou en vous chargeant de petites tâches pratiques, vous pouvez vraiment "être là" pour votre collègue.

Dans cette fiche, vous trouverez un certain nombre de conseils sur la manière d'aider concrètement un collègue en deuil.

Le deuil au travail