À chacun sa façon de faire son deuil

Chacun est différent, et chacun vit son deuil à sa façon. Cependant, il y a quand même un certain nombre de phases que tout le monde traverse (le déni, la colère, l’acceptation, etc.). Ces périodes ne sont pas aussi intenses pour les uns que pour les autres. Le temps que nous consacrons à chacune de ces étapes varie également. Mais une chose est sûre : cela aide vraiment de partager sa tristesse et d’en parler avec la famille et les amis.

Dans le cœur, pour toujours

Une cérémonie du souvenir permet de garder vivant le souvenir d’un être cher. Via des récits, de la musique et des poèmes, les proches peuvent repenser à leur cher disparu. Cela vous intéresse ? Demandez plus d’information à un entrepreneur de pompes funèbres près de chez vous.

Trouver nos entrepreneurs de pompes funèbres

Le processus de deuil chez les enfants

Nous préférerions épargner aux enfants la tristesse engendrée par la perte d’un être cher… En même temps, nous ne pouvons pas éternellement les préserver de la réalité.  La perte, la mort et la séparation sont indissociables de la vie elle-même. Comment aider les enfants à surmonter le deuil ? 

En savoir plus

La perte d'un enfant

Pour des parents, la mort d’un enfant fait partie des expériences les plus difficiles à surmonter. La perte d’un fils ou d’une fille semble toujours injuste, illogique et inacceptable.

En savoir plus

Les bijoux de deuil : près de vous pour toujours

Vous devez faire vos adieux à un être cher et vous ressentez le besoin d’en conserver un souvenir tangible ? Une urne, une pierre tombale ou une photo permet de préserver sa mémoire. Mais il existe aussi des bijoux de deuil, ou bijoux cinéraires, contenant les cendres du défunt, une mèche ou une empreinte digitale. Ce type d’objet est d’un grand réconfort pour certaines personnes, et on peut le chérir longtemps.

Nos conseillers en formalités après funérailles sont à votre disposition

Un décès implique une foule d’aspects administratifs et pratiques à régler. Après les obsèques aussi, les proches doivent effectuer un certain nombre de démarches. Nos conseillers en formalités après funérailles sont là pour les aider à gérer toutes les questions d’ordre administratif, financier et juridique. 

En savoir plus

Comment témoigner votre soutien ?

Mettez du baume au cœur de la famille en deuil en lui témoignant votre soutien en ligne. Vous pouvez facilement le faire par le biais d’une carte de condoléances privée personnalisée ou d’un témoignage public dans le registre de deuil disponible sur le site www.dansnospensees.be.

Rédigez un beau message

Deuil : quelques groupes de soutien

À la recherche d’un groupe de soutien ou d’entre-aide en ligne ? DELA vous propose un certain nombre d’organisations spécialisées dans la perte d’un conjoint, dans le soutien de jeunes en deuil ou de proches après un suicide… Découvrez ces différents groupes via le lien ci-dessous. 

Cherchez un groupe de soutien ou d’entre-aide

Les multiples façons de surmonter le deuil

Un registre de condoléances en ligne, un tatouage avec les cendres de l’être aimé, une cérémonie de commémoration complètement personnalisée : aujourd’hui, il existe de multiples façons de surmonter la perte d’un proche. Dans le domaine du processus de deuil aussi, de nouvelles tendances apparaissent régulièrement. 

En savoir plus sur le deuil

Le moment de dire adieu, le reflet d’une vie

Aujourd’hui, les gens veulent gérer la fin de leur vie de la manière la plus personnelle possible. Le point d’orgue ? Une cérémonie d’adieu adaptée, qui constitue en quelque sorte une dernière ode à leur identité ; et qui en même temps rend la séparation plus supportable pour les proches. 

Consignez vos souhaits funéraires

Un adieu personnalisé

D’après les enquêtes, lors de la disparition d’un proche, nous avons besoin de lui faire nos adieux de manière intime et personnelle. Chacun trouve sa propre façon de le faire : cela peut être un moment de méditation ou un ‘rendez-vous personnel’ avec la personne qui n’est plus. Bien entendu, le moment et le lieu diffèrent pour chaque personne.  

Plus de conseils sur le deuil

Comment reprendre le cours de votre vie ?

Les gens en deuil suivent généralement une routine quotidienne. Ils se torturent l’esprit et se font du souci, tout en se débattant avec leur tristesse et leur fatigue. Heureusement, aussi difficile que cela puisse paraître, certaines distractions peuvent leur offrir un peu de repos et de soulagement. Aidez-les dans ce sens : proposez-leur d’aller au cinéma ou à un concert. Emmenez-les manger un bout, faire les magasins ou du sport. Prenez le temps de discuter avec eux…

 

Plus de conseils sur le deuil

Interview avec Manu Keirse

Comment aider les gens en deuil ? Dans ce film, découvrez les conseils de Manu Keirse, professeur de la Faculté de Médecine de la KUL (Louvain), spécialisé dans le processus de deuil.

Le droit à 3 jours de congé

Un employé qui a perdu un membre de sa famille proche a actuellement droit à trois jours de congé, à prendre entre le jour du décès et le jour des funérailles. Étant donné qu’il est essentiel d’avoir une bonne qualité de vie pour faire face à ce type d’événement, il est conseillé de prendre suffisamment de temps pour entamer son processus de deuil. C’est la raison pour laquelle les politiques sont actuellement en train de réfléchir à une proposition de loi visant à étendre ce congé de circonstances à dix jours. 

Ce que les employeurs et collègues oublient souvent, c’est que le processus de deuil constitue un vrai travail. Il demande de l’énergie, il fatigue physiquement et parfois, il a du mal à avancer.
Manu Keirse