Déclarations anticipées de volonté: pensez-y dès maintenant

Vous souhaitez une cérémonie d’adieu sur mesure, qui respecte vos idées et vos souhaits ? Vous pouvez organiser cela sans engagement. La seule chose que vous ayez à faire, c’est de consigner vos dernières volontés dans l’espace en ligne que nous avons prévu à cet effet, et de les officialiser via une déclaration de dernières volontés auprès de votre commune. De cette manière, vous vous assurez d’avoir des funérailles qui vous ressemblent vraiment et qui permettent à vos proches de se souvenir de vous tel(le) que vous étiez réellement.

Consignez vos dernières volontés

Les cinq types de déclarations anticipées de volonté

  • Déclaration dernières volontés
  • Euthanasie
  • Déclaration anticipée négative
  • Don d’organes
  • Don du corps à la science

Euthanasie et déclaration anticipée de volonté

Via une déclaration anticipée de volonté relative à l’euthanasie, vous pouvez exprimer votre volonté explicite concernant votre fin de vie. Cela peut-être utile dans le cas où vous ne seriez plus en état de le faire au moment voulu, par exemple si vous êtes dans le coma. Dans une déclaration anticipée de volonté relative à l’euthanasie, un patient en état d'exprimer sa volonté peut explicitement demander à ce qu’on lui applique l’euthanasie.

Il n’est pas obligatoire de faire enregistrer cette déclaration de volonté de manière officielle. Si vous le faites, elle est cependant reprise directement dans la base de données du service public fédéral santé publique, à laquelle les professionnels de la santé ont accès en permanence. Lorsqu’un patient a perdu conscience de manière irréversible, son médecin peut consulter cette banque de données pour savoir si celui-ci a signé une telle déclaration. Vous pouvez retirer ou modifier cette déclaration anticipée à tout moment.

En savoir plus

Don d’organes : sauvez d’autres personnes

Si vous décédez inopinément, vos organes peuvent sauver la vie d’autres personnes. En principe, chaque Belge est considéré comme un donneur potentiel d’organes à moins qu’il n’ait rempli et conservé un document officiel qui s’y oppose.

Vous pouvez manifester votre refus en remplissant et en signant un formulaire auprès de votre commune. Celle-ci le consigne dans un registre qui doit être consulté pour chaque cas de don d’organes potentiel. C’est la même procédure pour les personnes qui souhaitent se proposer explicitement comme donneurs. Sur le site de la campagne Beldonor, vous trouverez le formulaire. Il suffit de le remplir et de le déposer au service population de votre commune. Celle-ci l’enverra alors au Registre National, de manière à ce qu’on puisse voir que vous êtes un donneur d’organes.

En savoir plus

Léguer votre corps à la science ?

Quand on donne son corps à la science, il peut être utilisé par des étudiants en médecine mais aussi pour tester de nouvelles opérations chirurgicales. Dans le cas où vous renoncez à votre corps, vous devez faire enregistrer votre décision de votre vivant. Vous pouvez faire vous-même une déclaration de volonté signée ou bien télécharger un formulaire sur le site de l’université (belge) de votre choix. En échange, l’établissement vous fournira un reçu à conserver auprès de votre carte d’identité.

En savoir plus

La déclaration négative: ça, je ne veux pas

La déclaration négative sert à exprimer par anticipation son refus d'inscription à certains examens médicaux ou traitements lorsque l'on ne pourra plus le demander soi-même en raison d'une incapacité à exprimer sa volonté (coma, démence, égarement, tumeur cérébrale, etc.).

En savoir plus