071 35 31 63
071 31 36 62

Deuil, condoléances, adieu et soutien en cas de distance sociale

Comment rester en contact à distance (pendant un service, avec des personnes en deuil ou malades, à l'hôpital ou ailleurs)

Comment rester en contact avec un être cher hospitalisé qui ne peut plus recevoir de visiteurs ?

Si vous devez amener un membre de votre famille à l'hôpital, vous pouvez apporter une photo de famille. Demandez au personnel infirmier de donner une place à la photo dans la pièce, afin que toute la famille soit toujours présente visuellement.

Laissez un message rassurant et affectueux, ou une vidéo, sur le téléphone portable de votre proche, afin qu'il puisse être écouté ou regardé à l'infini, éventuellement avec l'aide du personnel infirmier, lorsqu’un contact téléphonique ou vidéo n’est plus possible.

Vous pouvez aussi vous connecter en fermant les yeux tous les jours à une heure convenue, en pensant très fort à l’autre, en étant ensemble dans vos pensées. Mais vous pouvez aussi vous connecter en jouant la musique préférée du malade à la maison ou en la partageant virtuellement ou en préparant son plat préféré. Vous pouvez créer un endroit symbolique chez vous pour le membre malade de votre famille où vous brûlez une bougie, où vous mettez une photo, où vous déposez des dessins, où vous mettez un parfum spécifique, ou simplement un endroit pour penser à quelqu'un, seul ou avec la famille/les enfants.

Ou bien vous promener vers un endroit dans la nature où l'être aimé aimait venir. Rappelez-vous pourquoi c'est ou c’était si particulier pour lui ou elle. Restez là à penser près de son arbre préféré ou posez une pierre que vous trouvez particulièrement jolie. Prenez une photo et partagez-la. De cette façon, vous créez un collage de connectivité.

Questions sur les adieux à distance avec des persones en fin de vie

Comment pouvez-vous accompagner un être cher durant ses dernières heures, malgré la distance ?

Pendant la période où votre proche est mourant, vous dépendez du personnel de l'hôpital. Vous pouvez leur demander, par exemple, de mettre la photo que vous leur avez donnée, sur le corps de votre proche. Demandez au personnel infirmier de l’expliquer à votre proche afin qu’il sache que vous êtes très proche.

Si possible, le patient peut également enregistrer un message, que vous pourrez écouter et réécouter plus tard.

Il peut également être utile, si une personne est dans le coma ou même décédée, de placer un téléphone à côté de son oreille pendant quelques minutes. Cela vous permet de dire encore quelques mots (d'adieu), d’exprimer des sentiments d'amour ou ce qu'il ou elle a signifié pour vous et dont vous êtes reconnaissant. Peut-être aussi des sentiments de regret pour des choses pour lesquelles vous n’avez plus eu la possibilité de les exprimer.

Comment pouvez-vous, en famille, vivre ensemble les dernières heures d'un être cher à distance ?

Non seulement le fait d'être auprès du mourant est devenu impossible. Le fait d'être ensemble en famille disparaît également. Cherchez ensemble un moyen de connexion qui vous convienne. Laissez le chat vidéo ouvert pendant longtemps sans avoir à vous asseoir devant lui tout le temps peut vous aider à être ensemble à distance. Convenez de ce que vous pouvez faire ensemble, par exemple accorder une place centrale à la même photo, brûler une bougie, se rappeler et partager des souvenirs lors d’un chat familial, etc.

Conseils pour les cérémonies en temps de corona

Comment les funérailles d'un proche, peuvent-elles devenir une expérience commune pour la famille malgré l’absence physique?

Cependant, en période du Corona, il est très probable que les proches ne pourront pas assister aux funérailles parce qu'ils peuvent eux-mêmes être infectés, en isolement ou en quarantaine à la maison, ou parce qu’on a atteint le nombre maximum de membres de la famille autorisés à assister à la cérémonie.

Nous sommes donc dépendants de funérailles dans un cercle restreint. Cependant, soyez conscient que des funérailles intimes peuvent également constituer une valeur ajoutée : les personnes présentes sont toutes fortement liées entre elles et avec le défunt. Il y a moins de protocole et moins de devoir. Et avec un peu de créativité, beaucoup de beauté est encore possible.

Dans des circonstances normales, les gens écrivent des textes pour se faire une image du défunt. Cela est également possible maintenant. Demandez, par exemple via le faire-part, d'envoyer un souvenir au défunt : un texte, un message parlé ou une vidéo. Ce qui n'est pas utilisé pendant le service peut être regroupé dans un livret ou en ligne.

Faites également enregistrer la cérémonie d'adieu sur vidéo afin que tous ceux qui le souhaitent puissent le regarder par la suite ; cela reste un beau souvenir.

De nombreux centres funéraires sont également équipés de la technologie livestream. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez peut-être organiser une connexion en direct vous-même afin que quiconque le souhaite puisse suivre à domicile. Cela crée une connexion qui est différente, mais bien tangible. Le fait de savoir que la famille et l'entourage suivent à domicile apporte soutien et reconnaissance.

Dans votre propre cercle, vous pouvez également prévoir un rituel : avec la photo du défunt, allumez des bougies, racontez quelque chose sur le défunt, les enfants peuvent se rappeler des souvenirs, ensemble vous pouvez écouter de la musique appropriée et un beau texte peut être lu.

Vous pouvez demander d'envoyer des cartes de condoléances à l’entrepreneur de pompes funèbres. L'entrepreneur de pompes funèbres peut placer ces cartes autour du cercueil ou de l'urne pendant la cérémonie, de sorte que tous ceux qui ne peuvent pas être là seront quand même un peu présents. Vous pouvez aussi écrire les noms des proches absents sur le cercueil, ou sur une carte attachée à une fleur.

Vous pouvez également mettre des photos de la famille et des amis qui ne peuvent assister aux funérailles sur les sièges vides ou dans tout autre lieu où la cérémonie aura lieu.

Pendant la cérémonie d’adieu, demandez à toutes les personnes présentes de fermer les yeux et de s'imaginer que tous ceux qui seraient normalement là sont présents. Cela peut également créer un sentiment de chaleur et de connexion.

Invitez les proches qui ne peuvent pas être présents à allumer une bougie à l’heure de la cérémonie. Ou placez le téléphone portable du défunt sur le cercueil et faites en demandez à tous d'envoyer un gentil sms, un mot d'adieu, un mot de remerciement.

Les proches présents à un enterrement peuvent également attacher un ruban de deuil autour du bras, épingler un ruban de deuil ou porter un autre symbole de deuil, comme la fleur préférée du défunt. Cela permet de créer un lien lorsque la famille et les amis absents font de même. Même après l'enterrement, et même après le confinement, vous pouvez continuer à porter ce symbole pour montrer que vous avez une perte à gérer.

Ou demandez à tous ceux qui ne peuvent être présents d'écouter la chanson préférée du défunt à un moment précis, et de la faire entendre en même temps pendant la cérémonie.

Demandez à l’entrepreneur de pompes funèbres de passer, dans la mesure du possible, devant la maison du défunt, après la cérémonie et sur la route vers le cimetière ou le crématorium. Déposez une fleur sur le seuil de la porte du défunt. C’est un moment intime de recueillement.

Prévoyez une célébration supplémentaire ou un moment de commémoration à une date ultérieure pour honorer le cher disparu. Utilisez les photos et les textes que vous avez recueillis précédemment pour donner forme à cette célébration.

Vous pouvez déjà planter un arbre dans le jardin ou semer des graines de fleurs autour desquelles le service commémoratif pourra avoir lieu plus tard.…

Doit-on organiser une cérémonie (virtuelle) lorsque peu ou pas de personnes peuvent ou sont autorisées à être présentes ?

Selon les experts en matière de deuil, il est conseillé d'organiser un rituel d'adieu virtuel. C'est un moment très significatif. Même si l'on prévoit d'organiser la cérémonie plus tard, à un moment approprié, live et avec toutes les autres personnes présentes. Sans un rituel d'adieu, il est possible que l'on se retrouve avec un vide et que l'on y reste trop longtemps. Cela peut entraîner des problèmes d'ordre mental, émotionnel et physique et compliquer le temps du Corona à venir qui doit être passé dans l'isolement.

Qu'en est-il des cartes souvenirs ?

À la fin de la cérémonie d'adieu, des cartes souvenirs avec une photo du défunt ou une autre image sont généralement distribuées. Pour les personnes présentes, il s'agit un souvenir durable, quelque chose à quoi s'accrocher. Maintenant, ce rituel est également impossible. Mais il y a des solutions :

  • Vous pouvez les distribuer plus tard dans votre propre entourage ou les envoyer par la poste.

  • Vous pouvez également inviter les gens à renvoyer une carte postale avec un beau souvenir de l'être aimé ou un autre message personnel.

Inspiration pour des textes d'adieu et de deuil personnalisés ? Vous pouvez les trouver sur notre plateforme de textes de deuil.

Poème personnalisé

Lorsque nous perdons un être cher, nous cherchons souvent du réconfort dans la poésie. Un poème peut en effet adoucir les instants difficiles, certainement s’il s’agit d’un poème personnel. Mais peut-être n’avez-vous pas le courage pour écrire ? Sachez que vous pouvez faire appel au projet ‘Fleurs de funérailles’, une initiative du Poète National Carl Norac. L’objectif est d’offrir à chaque défunt (décédé du Covid-19), dont la famille en fait le souhait, un texte d’adieu poétique. Le projet est soutenu par plus de 70 poètes belges. Les familles souhaitant demander un poème personnalisé pour leur défunt, peuvent envoyer un mail à info@maisondelapoesie.be (Wallonie) ou info@midisdelapoesie.be (Bruxelles).

Boîte de souvenirs

Faites un collage de souvenirs, de photos, de cartes, de lettres, d'objets spéciaux ... de votre proche. Rassemblez-les dans un livret ou mettez-les dans une boîte.

Prenez votre temps et réfléchissez bien à ce qui est important pour vous. Ainsi, la fabrication de la boîte peut déjà être un moyen de faire face à votre deuil. Vous pourrez la reprendre plus tard, lorsque vous ou votre famille en aurez besoin.

Les souvenirs peuvent également être constitués de livres ou de films préférés, ou de musique préférée. Faites-en des listes et partagez-les.

Notez dans un journal les choses qui vous aident et vous réconfortent. Écrivez des moments où la perte est particulièrement difficile ou des moments où vous vous sentez un peu plus mieux. Vous pouvez alors y revenir à tout moment.

Conseils pour aider les enfants à faire leur deuil

Comment faire participer mon enfant à l'adieu d'un être cher en période du Corona ?

Il est souvent difficile pour les enfants de garder leur distance avec les membres de leur famille qu'ils connaissent bien. Ils ont l'habitude de les étreindre et/ou de les embrasser. Ils ont besoin de ce contact physique. Bien entendu, cela n'est plus autorisé en raison des mesures de sécurité et de distance plus strictes. C'est pourquoi il est très important de garder un contact visuel, même si la personne (mourante) en question se trouve dans une unité de soins palliatifs à l'hôpital ou dans une maison de repos.

Impliquez les enfants autant que possible dans l’adieu à distance. Demandez-leur de faire des dessins, d'enregistrer des messages vidéo ou de passer des appels téléphoniques. Si les enfants ne peuvent pas dire au revoir physiquement, veillez à ce qu'il y ait un contact visuel via Skype, FaceTime ou Zoom avec les grands-parents et/ou d'autres personnes importantes qui leur tiennent à cœur. Faites-leur comprendre qu'il est important pour les mourants de sentir qu'on pense à eux.

Comment puis-je faire participer les enfants aux funérailles ?

Skype, Zoom ou FaceTime peuvent également être utilisés pour faire parler les enfants à l’entrepreneur de pompes funèbres. Les enfants ont droit à des informations correctes adaptées à leur âge. S'ils ont des questions spécifiques à poser à l'entrepreneur de pompes funèbres, ils peuvent également les poser de cette manière et recevoir immédiatement des réponses adéquates.

Impliquez les enfants dans l'organisation des funérailles. Ils peuvent bricoler eux-mêmes quelque chose pour la cérémonie d'adieu, comme un arbre à souhaits ou une guirlande avec des dessins. Demandez-leur de lire un beau texte d'adieu ou un poème de deuil personnel. Ici vous pouvez trouver l'inspiration avec des textes de deuil personnalisés pour différentes situations.

Comment puis-je aider les enfants à faire le deuil ?

DELA a développé une app de deuil pour enfants. Sur www.jenetoublieraijamais.be les enfants à partir de 6 ans peuvent faire un compte avec maman ou papa. Ainsi, ils peuvent créer eux-mêmes ou avec le(s) parent(s) un monde plein de souvenirs pour l'être cher décédé de manière sûre, adaptée aux enfants et créative. Ce monde prend forme en plantant un arbre pour le défunt dans lequel l'enfant peut ajouter des souvenirs pour que l'arbre grandisse. De l'arbre, vous pouvez continuer vers les nuages et les étoiles jusqu'à la lune où votre enfant peut envoyer des messages au défunt.

Une très belle façon de donner à un être cher une place chaleureuse dans le cœur de l'enfant.

Quoi qu'il en soit, impliquez les enfants de près dans le processus d’adieu. Cela les aide dans leur processus de deuil afin que les (bons) souvenirs de l'être cher décédé restent vivants. Ils vous en seront reconnaissants plus tard. 

Conseils pour le deuil et l'aide des personnes en deuil à distance

Comment puis-je soutenir les familles endeuillées ?

Vous voulez soutenir les familles endeuillées avec de belles paroles ? Voici quelques conseils.

  • Exprimez vos condoléances en ligne sur la plateforme de deuil www.dansnospensees.be. Vous pouvez y allumer une bougie virtuelle, partager des souvenirs du défunt, télécharger des vidéos et des photos, envoyer une carte électronique personnelle de condoléances ou laisser un message de condoléances.

  • Écrivez une lettre, envoyez un petit message à la famille, ou postez quelque chose sur les médias sociaux. 

Que pouvez-vous écrire ?

Quelques souvenirs de la personne décédée, ses qualités et caractéristiques que vous appréciez, comme son courage, son engagement, son intégrité. Ou la façon dont il s'est engagé dans différentes initiatives. Un moment ou un acte que vous appréciez, quelque chose sur la façon dont votre respect et votre affection ont grandi, sur la façon dont la personne a touché ou influencé votre vie. N'oubliez pas non plus de mentionner ce que vous appréciez chez la personne endeuillée.

Lorsqu'un être cher meurt, les proches se sentent souvent si bouleversés qu'ils commencent à douter de leurs propres capacités. Les personnes endeuillées ont parfois du mal à s'aimer et à s'apprécier. Voir leurs capacités personnelles décrites explicitement leur fait du bien.

Écrivez à quel point vous appréciez la façon dont ils ont été là pendant la dernière période de leur proche décédé. Votre message sera plus fort si vous pouvez également exprimer une appréciation positive que vous avez entendue de la bouche du défunt.

Les gestes simples suivants peuvent également être très significatifs pour les familles endeuillées :

  • Si vous habitez tout près, vous pouvez placer des fleurs (cueillies par vous-même) ou d'autres objets symboliques à la porte ou dans l'allée de la famille.

  • Vous vivez dans une rue où tout le monde se connaît? Alors, chacun peut, par exemple, placer une photo du défunt à la fenêtre du côté de la rue pour que la famille puisse voir qu'on pense à lui.

  • Demandez aux enfants de faire des dessins ou des bricolages à mettre à la porte ou à envoyer. Les créations des enfants évoquent généralement un sourire et un soupçon de gaieté.

Conseils pour les condoléances à distance pendant et en dehors du service

Moyens alternatifs de présenter ses condoléances

Expliquez aux enfants qu'ils peuvent désormais présenter leurs condoléances, par exemple en posant la main sur le cœur ou en faisant le geste du "namaste".

Autres suggestions de condoléances en temps de distance sociale :

  • Les adultes et enfants se trouvent devant leur porte d'entrée lorsque le corbillard quitte la rue. Ils peuvent en ce moment tenir une fleur ou une photo.

  • Les adultes et les enfants applaudissent ou s’inclinent le long du parcours vers le cimetière lorsque le cortège funèbre passe devant leur maison, tout en respectant la distance de 1.5m.

 

Source : Expertisecentrum ‘Omgaan met verlies’ – Lies Scaut.

Avec nos remerciements au Prof. Dr. Manu Keirse, psychologue clinicien, docteur en médecine et spécialiste du deuil en Belgique.