Rapatriement ?

DELA veille au rapatriement rapide et efficace des défunts en Belgique ou à l’étranger. Nous le faisons dans le respect des usages spécifiques, des obligations légales, des origines, de la religion, de la philosophie et du testament des personnes décédées.

DELA dispose de son propre centre de rapatriement à l’aéroport de Zaventem. Les tarifs de rapatriement dépendent de la destination et du moyen de transport. 

Rapatriement en Belgique

Lorsque quelqu’un vient de décéder à l’étranger, DELA se charge de rapatrier le défunt dans le respect des usages spécifiques et des obligations légales. DELA règle en outre toutes les questions pratiques et administratives liées à cette opération. Bien entendu, les proches sont étroitement impliqués dans toutes ces démarches.

Combien coûte un rapatriement?

Le coût du rapatriement d’un défunt dépend surtout de la destination et du moyen de transport. Un rapatriement depuis un pays européen vers la Belgique coûte environ 4.000 euros.

Rapatriement vers l’étranger

DELA se charge de régler tous les aspects pratiques, légaux et administratifs liés au rapatriement du défunt vers son pays d’origine. Tout cela dans le respect de sa religion ou de sa philosophie. À partir de la Belgique, l’organisation d’un rapatriement prend environ deux à trois jours. Après le décès, nous contactons la famille et l’informons clairement de chaque étape du processus.

Tarifs d’un rapatriement vers l’étranger

Le coût du rapatriement d’un défunt dépend surtout de la destination et du moyen de transport. Ci-dessous, vous trouverez quelques prix indicatifs :

  • Europe: 3.500 euros
  • Asie: 4.000 euros
  • Afrique: 4.200 euros

Anticipez les frais d’un rapatriement grâce au Plan de Prévoyance obsèques DELA.

Découvrez le Plan de Prévoyance obsèques DELA

Rapatriement : de quoi s’occupe DELA ?

  • Contact avec les proches
    Tout ce dont DELA a besoin, c’est le nom du défunt, le lieu du décès et le numéro de téléphone d’un proche. Si nous n’avons aucun contact avec les proches ou que ceux-ci ne sont pas au courant des circonstances de la mort, nous prenons contact avec les services diplomatiques afin de les identifier et de les informer. Dans la plupart des cas, cela passe par l’ambassade.
  • Soins et préparation
    À l’étranger, le défunt est emmené dans un espace réfrigéré pour y subir des soins et/ou une toilette rituelle, et/ou pour y être embaumé avant son retour en Belgique. Quand un défunt doit être rapatrié vers l’étranger, il peut d’abord passer par notre morgue pour y subir une toilette rituelle ou être embaumé, dans le respect de ses convictions personnelles.
  • Autopsie
    Dans certains cas, il est possible que les autorités locales demandent une autopsie lorsque le corps est rapatrié en Belgique.
  • Mise en bière
    En cas de rapatriement, outre le cercueil en bois, un cercueil intérieur en zinc est également obligatoire. Celui-ci est hermétiquement fermé. En cas de transport en avion, le cercueil est discrètement emballé.
  • Administratif
    DELA règle aussi toute une série d’aspects administratifs : nous nous occupons de la déclaration de décès, remplissons tous les documents obligatoires (nationaux et internationaux) et réservons le vol.
  • Cérémonie
    Si les proches le souhaitent, DELA peut organiser une cérémonie au centre de rapatriement. Ceci tant à l’arrivée d’une personne qui a été rapatriée vers la Belgique que dans le cas d’un défunt qui doit être rapatrié à l’étranger.
  • Transport
    Le défunt est transporté dans une voiture spécialement équipée ou par avion.
Visitez le site-web du centre de rapatriement